Soignants suspendus sans salaire

Vendredi 17 septembre 2021


15 septembre 2021 jour noir pour la France dont le gouvernement suspend Soignants, pompiers et ceux que j'oublie, non vaccinés, sans salaire

Les vaccins contre la covid sont en cours de test, les laboratoire ont refuser d'en assurer les séquelles, pourquoi ?
Les pays les plus vaccinés connaissent une recrudescence des hospitalisation et des problèmes croissants. Plutôt que de mettre en cause les vaccins de la covid ils veulent passer à une troisième injection.
Ces vaccins à ARN messager n'ont jamais été utilisé sur l'homme et ils sont en train de vacciner le monde entier. Imposer un tel vaccin quand la mortalité des moins de 60 ans est proche de zéro est criminel. Un tel acharnement est suspect. Il y a bien sûr le pouvoir de l'argent qui est terrifiant. On peut se demander, du fait de l'accumulation stupéfiante d'erreurs(1) pour stopper la pandémie dans de nombreux pays, si un but caché ne serait pas derrière cette bouffée délirante.


1) Refus de mettre des contrôles sanitaires aux frontières au début de la pandémie et pendant très longtemps, pour la France rapatriement des français de Chine avec un deuxième avion pour les contaminés qui sont mis en quarantaine à leur arrivée, mais erreur fatale, envoi en permission dans leurs familles leurs accompagnateurs au lieu de les mettre eux aussi en quarantaine.
Comment peut-on faire de telles erreurs ? La liste est longue, le niveau d'incompétence est sidérant.
***
Suspendre un fonctionnaire et son traitement sans l'avis d'une commission de discipline viole à la fois la Constitution et la Convention Européenne des Droits de l'Homme (et son droit au procès équitable prévu par l'article 6).
La suite : Le courrier des stratèges

  retour à l'accueil