Visites : 11066, visiteurs jour 13, en ligne 2.
 

  retour àl'acceuil    


Liste Rubriques

Bienvenu, ensemble nous pouvons beaucoup

L'utopie était un rêve, c'était le nom d'un pays imaginaire, faisons en une réalité entre humains de bonne volonté.


Il nous faut comprendre les mécanismes qui permettent à quelques uns de s'enrichir immensément de façon à pouvoir réguler intelligemment les flux financiers. Tant que certains se contenteront de haïr les riches et de vouloir leur prendre leur argent nous n'arriverons à rien. En fait ce sont les plus riches eux-même qui poussent dans cette voie car ils savent bien que c'est une impasse.  Nos actions devront porter sur la justice et son application. La justice c'est partager le travail et de répartir ses revenus entre un minimum vital plus une prime fonction de l'apport fait à la communauté par la nature du travail et sa qualité.


Remplacer la course à l'emploi en piétinant les autres par une répartition équilibrée du travail en fonction des capacités de chacun sera un grand progrès. Comme de plus en plus de choses se font de manière automatisée ou robotisée les quantités de travail à fournir par les humain iront en diminuant. En compensation il faudra taxer les machines qui produisent à la place des humains et toute activité produisant une plus valu. Mais c'est à la fois très simple et très compliqué, nous allons consacrer des sujets entiers sur ce dossier.


Seuls nous ne sommes rien. Des sans dent à dit un Président. Ne lui jetons pas la pierre, pour une fois qu'un président duit la vérité il mérite d'être écouter. C'est ici et maintenant l'occasion pour nous les sans dent de nous unir et de refaire le Monde. Rien que ça.

Vous faites parti des premiers, mettez un message sur le forum,  une idée, une critique constructive etc. Vos messages seront évidement respectueux des lois et des personnes. Sachez que la loi dit qu'ils engagent votre responsabilité.  Les insultes et propos haineux sont tenus par des ignorant qui croient cacher ainsi leur ignorance...


Symphonie no 3 (Héroïque) dédiée « au souvenir » d'un grand homme

Beethoven dédie d'abord l'Héroïque à Bonaparte, premier consul de France. Il voit en lui tout ce qu'il y a de bon en l'être humain. Mais ce jeune homme audacieux en mai 1804 se proclame empereur de France. Lorsqu'il apprend la nouvelle, Beethoven se met en rage et s'écrie : « N'est-il donc, lui aussi, rien de plus qu'un homme ordinaire? Maintenant, il va, lui aussi, fouler aux pieds tous les droits de l'homme pour n'obéir qu'à ses ambitions. Il s'élèvera au-dessus de tous les autres et deviendra un tyran. » Après s'être calmé, Beethoven donne un nouveau titre à son œuvre, qui s'appellera désormais « Symphonie héroïque, composée pour célébrer le souvenir d'un grand homme ».  Elle célèbre l'espoir pour la liberté, l'égalité et la fraternité.

Le surendettement des pays occidentaux

Depuis 1973 la France emprunte aux marchés financiers au lieu d'emprunter à la banque de France à taux zéro comme elle le faisait depuis 1801.

Les Français vivent chaque année largement au-dessus des moyens publics de la Nation. Quelle génération doit régler la note ?

En 1973 le Président Pompidou ami des Rothschild demanda à son Ministre des Finances Giscard d'Estaing de faire une loi interdisant à la France d'emprunter à la banque de France à taux zéro ce qu'elle faisait depuis que le Premier consul Bonaparte avait créé la Banque de France en 1801. Les députés et sénateurs français votèrent cette loi au plus grand mépris des intérêts du peuple avec de faux arguments basés sur la vérité que le surendettement est mauvais pour l'état. Faux arguments puisque depuis notre dette a continué d'augmenter. Le véritable but n'était pas de maîtriser la dette mais de payer les banquiers, enrichir les plus riches tout simplement.

Il est a noter que tous les pays occidentaux sont plus ou moins dans la même situation.

La France s'est mise à payer des intérêts et aujourd'hui que la dette française dépasse les 2200 milliards il faut savoir que sur cette somme plus de la moitié, 1400 milliards environ, correspondent aux intérêts payés. Il serait temps que les peuples des pays de l'euro refusent ce genre de hold up et que leurs pays puissent emprunter directement à la BCE sans avoir à nourrir les plus riches du monde. 

Il faudrait bien sûr virer Mario Draghi le directeur de la BCE qui est l'ancien Directeur Général Europe de Goldman Sachs et qui alla aider la Grèce à se surendetter en lui permettant de contracter une super prèt remboursable sur 50 ans pour organiser les jeux Olympiques de 2004 C'est vieux mais j'ai de la mémoire !: Juste avant Goldman Sachs avait arrangé les comptes de la Grèce pour la faire entrer dans la zone Euro en passant hors bilan ses plus grosses dettes car la Grèce était déjà surendetter Ainsi en étant dans l'euro le super emprunt pour 2004 se trouvait sécurisé par la solidarité imposée à tous les pays de l'euro d'avoir a rembourser leurs dettes solidairement. Bien joué, d'ailleurs en ce moment la France et les pays de la zone euro remboursent une partie des prêts grecs Venez en parler ici, inscrivez-vous c'est gratuit et donnez votre avis sur le forum.


Le monde va mal, la course à toujours plus de richesse et de pouvoir le détruit

Journée mondiale de la Terre in a middle school in Dexing 


Ensemble construisons le monde de demainNous accueillons toutes les personnes sincères qui rêvent d'un monde meilleur et veulent participer à son redressement pour mieux vivre ensemble. En unissant nos efforts et en étant très nombreux un espoir, une lueur existera. Nous ne sous-estimons pas l'immensité des difficultés. La réunion des bonnes volontés, la mise en places d'une charte de bonne conduite et de règles de bonne gestion  nous permettront d'avancer. Ensemble nous pouvons beaucoup.

La difficulté de rassembler est immense, chacun croit détenir sa vérité et plus ou moins consciemment cherche à privilégier ses intérêts.

Nous pouvons avoir des idées différentes mais partager le même objectif de sauver notre planète et d'un monde  meilleur.

En France tant de choses sont à faire, endiguer le chômage, améliorer l'enseignement, supprimer les zones de non droit... La difficulté est immense.