Philippe Pascot - Pilleurs d'Etat - Bourdin RMC

 
Tous les  élus  ne  pillent  pas l'état  mais  ceux  qui  le  font, plus montent en haut de la pyramide, plus ils se
gavent.   600 élus  épinglés  sur  600.000,  c'est très minoritaire.  Pourquoi les Médias qui  s’acharnent  avant
les procès sur des présumés innocents parlent  si peu  de ceux effectivement condamnés et des récidivistes



Bourdin reçoit Philippe PASCOT pour parler de son livre "du goudron et des plûmes"

Dans un usage métaphorique l'expression "Du goudron et des plumes" évoque l'indignation ou provoque la vindicte publique. C'est sans nul doute ce qu'inspire le deuxième tome des Délits d'élus de Philippe Pascot.
Condamnés pour trafic d'influence, impliqués dans des affaires de mœurs, pour avoir truqué des marchés publics ou confondu leur compte en banque avec celui de la collectivité qu'ils administrent... Le comportement des 600 élus concernés dans cette enquête exigeante, témoigne d'un coté sombre de notre vie citoyenne et nous alerte sur le manquement de plus en plus choquant d'une partie de nos élus, à incarner le devoir de probité et d'exemplarité indispensable à notre vie démocratique.
Au delà de ce constat, Philippe Pascot propose des pistes pertinentes contre ce fléau et encourage chacun de nous à plus de vigilence.

" Le bottin mondain des élus condamnés : un inventaire à la Prévert des déboires de la classe politique française. " LE POINT

" Tous pourris nos élus? Une enquête qui vient contredire un certain nombre d'idées reçues sur la probité de nos élus locaux. " LE FIGARO

" De quoi s'interroger sur le système politique français ; pour la plupart de ces condamnés, ils sont encore aux manettes ! " SLATE.FR

" Une enquête particulièrement utile dans notre démocratie éléctive et remarquable d'exhaustivité ! " POLITIQUE MAGAZINE



***
Suspendre un fonctionnaire et son traitement sans l'avis d'une commission de discipline viole à la fois la Constitution et la Convention Européenne des Droits de l'Homme (et son droit au procès équitable prévu par l'article 6).
La suite : Le courrier des stratèges

  retour à l'accueil